Les débuts de Sarreguemines.

Sarreguemines qui autrefois s’appelait Gaemundia s’est développée grâce à sa situation géographique idéale. C’est notamment grâce à la construction d’une route qui en a fait un passage obligé entre le Nord et le Sud ainsi que l’Est et l’Ouest.

Sarreguemines était un fief appartenant au Ducs de Lorraine qui s’est affirmé grâce à son caractère militaire et son administration judiciaire et fiscale. La ville a ainsi imposé son pouvoir aux villages des alentours. Elle n’était plus sous l’autorité féodale grâce à une charte de franchise qui l’a rendue indépendante au 14e siècle, elle a donc été géré par une municipalité autonome.

Suite à cela, la ville se développe principalement sur l’aspect militaire, administratif et commercial. Malheureusement, la guerre et les épidémies ont souvent freinés son développement.

manufacture Sarregueminoise

manufacture Sarregueminoise

Son développement

Au milieu du 18e siècle, une réforme et des traités d’échanges entre la France et l’Allemagne ont harmonisés les limites du ressort judiciaire et fiscal. C’est ainsi qu’un que ne nombreux villages se sont ensuite regroupés autour de Sarreguemines de manière homogène.
Le commerce de la ville accroit ensuite grâce à l’importation du bois de Hollande ainsi qu’au commerce du textile local. S’ajoute ensuite à cela, une nouvelle activité : la faïencerie.

Sarreguemines est par la suite fortement marqué par le traité de Vienne qui la place face à la Prusse. Elle doit de ce fait se démarquer et elle s’impose par un dynamisme économique exceptionnel. C’est à cette période que les grands noms de l’industrie apparaissent comme Utzschneider, de Geiger, Jaunez ou encore Huber.

Ces grands noms ont permis à la région de se désenclaver notamment grâce à la création de voies de communication tels que les routes, les chemins de fer ou les canaux. Sarreguemines connait alors une expansion phénoménale. La population de Sarreguemines était de 6.000 en 1850, 14.000 en 1900 et 23.000 près d’un siècle plus tard.

Sarreguemines détruit

Sarreguemines détruit

De sa reconstruction à nos jours.

A la fin de la première guerre mondiale, Sarreguemines et ses alentours ont souffert de la frontière allemande proche car il s’agissait de l’ennemi. La ville se serait bien passée de cette situation car la ligne Maginot en a fait la première ville lors de l’arrivée en France. Suite à la deuxième guerre mondiale, la ville est traumatisée et essaye de sortir peu à peu de cette mauvaise passe.

La reconstruction permet une rénovation moderne et adaptée aux exigences du nouveau monde. Les secteurs traditionnels tels que le textile ou la céramique sont en déclin. C’est donc les entreprises du bâtiments qui feront la réputation de Sarreguemines. Dans les années 60 à lieu un renouveau industiel. La proximité avec l’Allemagne à ouvert des perspectives économiques et commerciales prometteuses. L’idée d’un marché commun fait alors peu à peu son chemin.

Les frontières ayant disparue physiquement, cela permet à Sarreguemines de s’affirmer en tant que principal centre tertiaire de la Moselle Est. Sarreguemines est une ville dès à présent largement ouvert sur l’Allemagne mais également sur l’Europe

Saarguemines Casino

Sarreguemines de nos jours

Pour plus d’informations, cliquez ici.