0a8514d41c69623a3398e07f2c8c751d

Tasse venant des manufactures de Sarreguemines.

Une faïencerie est une fabrique d’objets en faïence, ce sont des objets décoratifs ou de la vaisselle de table.

La Faïence est une production de céramique qui s’est développée en partie dans la ville de Sarreguemines de 1790 à 2007.

Histoire.

La réputation de la Faïencerie de Sarreguemines n’est plus à faire. En deux siècles, la petite industrie familiale née à la Révolution a fait du chemin. De nombreux amateurs de ces pièces gaies et colorées sont disséminés un peu partout dans le monde et sont près à payer cher afin d’avoir des pièces comme celles créées à Sarreguemines. Paul Utzschneider, puis son gendre Alexandre de Geiger et le fils de ce dernier, Paul de Geiger, véritables hommes-orchestre, ont propulsé la petite ville au tout premier rang de l’industrie faïencière : dès le xixe siècle, Sarreguemines propose dans le monde entier une vaste collection de faïences, vases, cache-pot, fresques murales ou encore cheminées…

Origine

L’activité débute en 1790 quand Nicolas-Henri Jacobi et deux autres associés installent la première manufacture. Malheureusement, la conjoncture n’est pas vraiment favorable. Jacobi achète alors un moulin à huile qu’il transforme ensuite en moulin de cailloutage situé en bord de rivière, mais sa bonne volonté ne suffit pas : les difficultés d’approvisionnement en matières premières ainsi que l’hostilité et la méfiance des habitants, la concurrence des manufactures anglaises et françaises et les troubles de la Révolution poussent Jacobi à céder sa place…

Paul Utzschneider

C’est par la suite qu’un jeune Bavarois dynamique reprend la manufacture en 1800 puis la redresse rapidement. Napoléon premier devient un de ses meilleurs clients et il lui passe d’ailleurs plusieurs commandes. Le jeune homme, inventif, introduit de nouvelles techniques de décoration. L’expansion est telle qu’il se doit d’ouvrir de nouveaux ateliers. Il fait ainsi l’acquisition de plusieurs moulins. Les protestations suscitées par les déforestations l’amènent à l’utilisation de la houille en substitution du bois, mais il faut attendre 1830 pour que les premiers fours à houille soient construits .

Pour plus d’information, cliquez ici